Réalisations

Maison ST. - VAULT DE LUGNY

Transformation d'une grange de 200m2 en habitat complémentaire à la maison mitoyenne existante de 70m2. Création de 5 chambres, 2 salles de bain, une cuisine salle à manger ouverte et deux grandes pièces de vie ouvertes aux multiples usages. La pierre, le bois et le métal sont les matériaux principaux de cette maison pour créer une homogénéité dans ces grands volumes.

Les seuls éléments conservés de l'existant sont les façades et murs de refends, le reste fût entièrement repensé.

Maison B. - QUARRE LES TOMBES

Aménagement de l'étage d'une grange afin d'augmenter la surface de la maison attenante. Le rez de chaussée conservant son usage de garage.

Deux chambres, une salle de bain et un escalier implantés sur 50m2. Pas de plancher devant la porte de grange vitrée en imposte conservant la lumière pour les deux niveaux et la hauteur en entrée du garage. La principale contrainte de ce projet tenait dans les circulations, desservir ces espaces de sommeil à la fois du rez de chaussée de la maison et de l'étage. Un jeu de fenêtre donnant sur la porte de grange du garage permis d'animer le couloir et d'éclairer cet espace aveugle.


Maison J. - AISY SOUS THIL

Transformation d’une ferme de 70m2 en habitation de 160m2. Le cahier des charges comprenait une cuisine ouverte sur une salle à manger, un celier, un salon, un bureau, deux chambres avec salles de bain privatives, deux chambres et une salle de bain, tout en garantissant la mise aux normes découlant du changement de fonction.

La hauteur sous faitage de 8m50 nous permettait d’implanter deux étages. Afin de ne pas trop cloisonner ces volumes, ils ont été disposé en quinconce autour d’un vide sur le salon. Une partie du premier plancher devenant alors une mezzanine. Cette installation permet une communication directe entre les différents niveaux pour un usage collectif des volumes. Ces circulations ouvertes donnent toutes sur des blocs fermés dédiés aux espaces intimes. Une baie vitrée installée en remplacement de la porte de grange vient baigner de lumière cette grande hauteur sous plafond. 

Le dernier étage est dédié aux enfants, l’espace est équipé d’un grand tapis dense accueillant les jeux. La cloison séparant cet espace de la mezzanine est habillée d’une lucarne récupérée dans la grange en début de chantier. 

Hotel **** - CHABLIS

Aménagement et équipement des 26 chambres de l’hôtel. Création d’une nouvelle distribution à l’intérieur des salles de bain. Le cahier des charges comprenait une douche, un plan vasque, un wc dans les chambres standards, un wc séparé et une baignoire dans les chambres supérieures. Nous avons choisi de disposer les éléments sanitaires en enfilade sur le mur opposé à l’entrée, délimités par des cloisons de différentes hauteurs, un et deux mètres. Ainsi chaque fonction se réserve une intimité sans se couper de la lumière d’ambiance et la circulation est confortable. 

La décoration et les éléments de confort devaient répondre aux règles spécifiques liées à l’hotellerie et à l’éligibilité de la distinction quatre étoiles. De plus, la clientèle majoritairement étrangères, à la recherche d’authenticité, nous incita à travailler sur des ambiances décoratives «à la française», pittoresque. Pour ce faire, une gamme de mobilier sur mesure, nommée Matéa, a été créée et implantée dans les chambres standards tandis que les chambres supérieures recevaient un ensemble de style Louis XV. Afin de rendre ces espaces chaleureux, loin des structures standardisées, chaque chambre est personnalisée par un papier peint, une peinture, des textiles uniques et du parquet est posé au sol. 

 

Maison M. - SAUVIGNY LE BOIS

Réhabilitation d’une maison bourgeoise de 1913, de style art nouveau, ponctuée d’éléments sculpturals et de vitraux d’époque. Le cahier des charges comptait la remise aux normes de l’ensemble des systèmes électrique, plomberie et chauffage. La réhabilitation d’une salle de bain, la création d’une seconde et le décloisonnement d’une partie du rez de chaussée, comprenant la reprise totale de l’agencement de la cuisine. 

Puisque la moitié de la maison ne recevait qu’un rafraichissement décoratif, la principale contrainte du projet était de créer les nouveaux systèmes de manière élégante, sans dénaturer la bâtisse. Nous avons profité de la refonte de l’électricité pour repenser l’ensemble de l’éclairage afin de valoriser les pièces architecturales intéressantes.
L’ajout d’éléments de confort contemporain est devenu un jeu de constraste avec l’existant. Ainsi dans les salles de bain, les carreaux de faiences irréguliers en pierre de Bourgogne se mêlent aux courbes modernes des pièces sanitaires. Dans la cuisine, les meubles laqués noirs révèlent les anciens carreaux de ciment noir et blanc du sol. 

Service facile et gratuit

Créer un blog facilement

Mai

Maison F. - CHABLIS

Réhabilitation d’une maison vigneronne de 225m2 dans le but de créer des chambres d’hôtes haut de gamme. Le cahier des charges comportait la remise aux normes électrique et plomberie, l’aménagement du grenier, une redistribution des volumes du 1er étage afin de créer des salles de bain privatives pour les chambres existantes, la création d’un nouvel escalier hélicoîdal désservant les trois niveaux, l’aménagement et la décoration de l’ensemble. 

Le rez de chaussée de la maison étant en entresol et la cave aménagée en salle de réception, un ascenceur fût installé désservant ces espaces dans un souci d’accessibilité des personnes handicapées. Sur le premier niveau, accueillant les pièces collectives, nous avons légèrement décloisonné les circulations afin de laisser visible l’enfilade existante tout en aérant les passages. Le salon, lieu de détente donnant sur une véranda s’est vu équipé d’un piano et d’un billard. Au second niveau, dédié aux trois chambres, la distribution a été modifiée afin d’intégrer des salles de bain privatives. Dans un souci de confort et d’élégance correspondant au standing souhaité, l’aménagement mélange des meubles de style, des matériaux nobles et des éléments de technologie tel que la domotique. Au dernier étage, le grenier en mauvaise état est complètement réhabilité.

Design

Le projet BI-MODUL’ART, au stade de prototype, cherche à résoudre les besoins en constante évolution des utilisateurs. Il permet d’organiser l’espace au gré des envies grâce à une structure modulable et personnalisable par divers accessoires, en conservant l’intégrité du bâtiment.
Les panneaux formant la structure sont emboitables à l’infini, créant une séparation visuelle tout en conservant de grands volumes d’habitation.

Sa grande modularité permet son adaptation aussi bien dans l’habitat que dans le tertiaire ou les points de vente. 


Les planches apéros

 

Les lampes axées